Sac fleuri
Pour transporter courses ou documents

Tutoriel d’un sac qui se replie dans sa poche.

Article mis en ligne le 31 octobre 2007
dernière modification le 13 octobre 2014

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Le sac pliéEn fait ce grand sac a été conçu pour transporter de grands documents tels que des résultats d’imagerie médicale, mais il transporte sans problèmes quelques courses de vivre. Il se replie dans sa propre poche comme les systèmes bien connus des coupe-vent de la marque K-Way. Fini il mesure : 54cm de haut sur 49cm de large.

Les coutures des côtés du sac sont en coutures anglaises ce qui les renforce, évite un zig-zag et donne une belle finition solide sur l’envers. Il a été coupé dans un paréo de coton et un très vieux rideau pour les parties fleuries. Il est très facile à faire. La seule difficulté réside dans la boutonnière dont on peut se passer. Pour des courses plus lourdes, un tissu plus résistant est recommandé.

 Fournitures :

En version dépliée

  • une pièce de tissu d’environ 1 m 30 sur 80 cm
  • une pièce de tissu contrastée assortie d’environ 60 cm sur 1 m
  • un bouton
  • fils, ciseaux, épingles, aiguille à coudre
  • machine à coudre

 Réalisation :

  1. Dans le grand morceau de tissu, couper un morceau de largeur du sac plus les marges de couture, soit environ 53 cm.
  2. Couper dans les chutes deux anses de 80 cm de haut environ.
  3. Dans le tissu contrastant, couper une largeur de 24 cm environ pour la pièce de renforcement du bas du sac, un morceau de 24 cm sur 30 cm pour la poche, deux pièces d’environ 34 cm sur 14 cm pour le renfort des anses.
    La poche
  4. La replier en deux endroit contre endroit et coudre les côtés. Diminuer les marges de couture, retourner la poche et la repasser soigneusement. Faire un large rentré dans le haut (environ 3 cm), fermer le haut et faire une autre couture à 3cm de la première couture. Broder une boutonnière au milieu.
  5. Plier en deux la grande pièce de tissu bien repasser afin de marquer le fond du sac.
  6. Placer la poche sur un des côté et la coudre.
    Le fond du sac
  • Repasser la pièce de renforcement pour bien marquer les rentrés.
  • Coudre la pièce au fond du sac.
    Les côtés : la couture anglaise
  1. Coudre les côtés envers contre envers, diminuer les valeurs de couture, retourner le sac et faire une nouvelle couture sur l’envers qui enfermera les premières coutures de l’endroit. On obtient la couture anglaise.
  2. Dans le bas du sac, coudre les angles afin de donner du volume par la suite.
  3. Retourner le sac sur l’endroit
  4. Si nécessaire, faire dans le haut du tissu un surfil ou un ourlet pour arrêter les fils. Rentrer le haut du tissu sur l’envers et bien repasser pour marquer le pli.
    Les anses
  5. Couture de l'anse du sac Replier en deux dans le sens de la longueur les bandes des anses, repasser pour marquer le milieu. Déplier et replier deux bords sur le milieu ainsi marqué.
  6. Faire, à l’endroit, une couture sur les deux côtés qui fermera l’anse et qui la renforcera.
  7. Marquer des rentrés sur les côtés des pièces de renforcement des anses (en tissu contrasté).
  8. Épingler les pièces de renforcement, glisser largement les deux côtés des anses dedans, épingler le tout. Pour information : les pièces de renforcement sont ici à 7 cm du bord du sac et les bretelles sont distantes de 10 cm. L’anse, après couture, mesure environ 71 cm de long.
  9. Coudre tout le tour des pièces de renforcement et renforcer la couture des anses par une couture en triangle.

 Finitions

Ouvrir la boutonnière, coudre le bouton. Normalement il est inutile de renforcer le bouton par derrière car le rentré du haut du sac arrive jusque là.

 Pliage

Plus facile et rapide à faire qu’à expliquer, le pliage consiste à retourner la poche sur elle-même pour qu’elle contienne l’ensemble.

Les étapes du pliage
Montage illustrant la façon de replier le sac dans sa propre poche.

Voir aussi la photo ci-contre.

(1) Mettre le sac, face sans poche devant soi et replier les côtés et les anses.

(2) Plier ensuite la longueur afin qu’elle ait la taille de la poche.

(3) Retourner la poche sur elle-même.

(4) Et voilà !

P.S. :

Les mesures sont données à titre indicatif, l’idéal étant d’adapter le sac à sa morphologie pour les anses.

Forum
Répondre à cet article

Mots-clés associés

Dans la même rubrique

Garde-page en tissu
le 1er février 2015
par ID
Sacavin
le 29 février 2012
par ID
Trousse doublée en toile cirée
le 2 mars 2011
par ID
Étui à crochet
le 9 juillet 2010
par ID
Sachet pour pelote
le 7 février 2008
par ID
Sac cartable pour ordinateur
le 9 février 2006
par ID


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.86.44
Hébergeur : Kuhn services