Pochette tour de cou

Une pochette à coudre pour utiliser les tours de cou qui traînent ici et là.

Article mis en ligne le 18 décembre 2019
dernière modification le 26 décembre 2019

Si vous avez des tours de cou de vos logiciels libre favoris, que vous hésitez à en acheter un de plus sur, par exemple la boutique Enventelibre qui s’occupe de la vente de produits d’associations du logiciel libre, n’hésitez plus, avec ce tutoriel, vous saurez qu’en faire.

  Sommaire  

Ici j’ai utilisé des tours de cou OpenOffice, la suite bureautique libre qui a précédé LibreOffice. OpenOffice existe toujours et est toujours maintenue, failles de sécurité notamment, mais plus développée, pas de nouvelles fonctionnalités. Et, à ma connaissance, les distributions Linux ne l’intègrent plus pour ces raisons.

Pochette tour de cou finie et ouverte

La taille de la pochette dépend du nombre des tours de cou en votre possession ainsi que de celle de la fermeture dont vous disposez.

 Matériel

  • Tours de cou ;
  • tissus pour la pochette, la doublure de la pochette et celle des tours de cou ;
  • fermeture à glissière ;
  • matériel de couture ;
  • fer à repasser ;
  • machine à coudre.

 Comment faire

Replier les bords de la doublure de la poche aux tours de cou. Écraser au fer à repasser. Épingler les tours de cou coupés aux dimensions de la poche (ils doivent déborder du rectangle) sur le côté où les bords sont repliés.

Les coudre : un point droit en haut et en bas, du zig-zag pour maintenir deux bords de tours de cou ensemble. Éventuellement, comme ici, pour renforcer, des coutures au milieu qui cernent les motifs.

Tours de cou cousus sur leur doublure

Replier les deux extrémités latérales des tours de cou sous le tissu, coudre.

Couper le tissu de la pochette et de sa doublure : deux morceaux de chaque.

Coudre la pièce au tour de cou sur un des morceaux de la pochette.

Poser la doublure et le tissu apparent endroit contre endroit en prenant en sandwich la fermeture à glissière : bien vérifier le sens avant de coudre. Coudre.

Prendre un bout de tour de cou, le passer autour d’un mousqueton, coudre en dessous du mousqueton pour le bloquer.

Le deux parties du tissu apparent de la pochette étant endroit contre endroit, la fermeture ouverte, glisser l’attache au mousqueton, mousqueton vers l’intérieur. Épingler et coudre les trois côtés. Surfiler (essentiel si le tissu a tendance à s’effilocher facilement).

Optionnel  : faire une couture aux angles pour donner de l’épaisseur à la pochette.

Coudre les côtés de la doublure en laissant un passage ouvert.

Retourner la pochette sur l’endroit, repasser. Fermer la doublure par une couture.

Pour la finition : prendre deux petits bouts (chutes) de tour de cou, les coudre sur les deux extrémités de la fermeture à glissière.

Optionnel : ajouter une breloque à la tirette. Ici, un écureuil, mascotte de mon bien-aimé CMS favori SPIP.

Pochette tour de cou finie