Reproduire un vêtement sans le découdre

Une astuce pour faire un patron à partir d’un vêtement existant.

Article mis en ligne le 3 octobre 2014

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Il arrive qu’on ait envie de refaire un vêtement à partir d’un autre mais qu’on a pas envie de découdre le « modèle ». Quand le vêtement est basique, genre couture au carré, c’est facile, quand il est plus complexe, notamment avec des pinces cela demande quelques astuces.

Ma façon de faire n’est pas très conventionnelle, mais elle fonctionne.

 Fournitures

  • le vêtement à reproduire
  • un rouleau de plastique transparent du type de ceux qui servent à couvrir les livres
  • marqueur permanent
  • ciseaux
  • mètre de couturière

 Comment faire

Reproduction des pièces d'un vêtementMettre le vêtement, de préférence bien repassé, à plat et dessiner les contours des pièces avec le marqueur.

Dessiner la place, voire la forme de tous les éléments, poches, pinces, boutonnières.

Pour les pinces, sur l’envers du vêtement, mesurer la hauteur, attention tenir compte du fait que vous ne mesurez que la moitié de cette-ci, et la longueur. Puis couper la feuille de plastique au niveau des pinces comme on devrait le faire avec un patron papier.

Pour les boutonnières, je suggère de marquer les emplacements, mais de mesure quand même leurs positions et leurs tailles sur le vêtement ce qui pourra être plus précis.

Sinon et pour compléter, ce que je fais aussi car je suis organisée mais pas terriblement ordonnée : je note le nom du patron, celui de la pièce et le nombre total de pièces du patron sur chaque élément. Éventuellement, je rajoute des notes, du genre « droit fil » évidemment, mais aussi comme je l’ai dit plus haut la taille des pinces par exemple ou une amélioration à apporter. Parce que, si on peut en profiter pour améliorer un peu le modèle autant le faire.

Maintenant, « yapluka ».

 Pourquoi le plastique pour couvrir les livres ?

C’est facile à trouver, pas cher et solide. En prime, si on découpe les pièces du patron avec les valeurs de couture, on peut même, en les scotchant ensemble, construire le vêtement pour voir ce qu’il donne, voire l’essayer dans certains cas et cela sans rien abîmer.

P.S. :

si le vêtement à reproduire est assez compliqué ou que le tissu destiné à confectionner son clone est cher, je suggère de faire d’abord une toile, c’est-à-dire de reproduire le patron sur un tissu à bas prix (ou un drap usé d’ailleurs) et d’essayer « grandeur nature » avant de s’attaquer à la pièce définitive.


Dans la même rubrique

Couture des anses de sac
le 6 juillet 2014
par ID
Couture anglaise
le 24 mai 2013
par ID
Si votre pantalon tombe : achetez une ceinture !
le 4 avril 2011
par ID
Marges de couture
le 9 décembre 2010
par ID
Du bon usage du découseur
le 9 décembre 2010
par ID
Bordures de serviettes
le 16 février 2009
par ID
Les incrustations
le 9 mai 2007
par ID


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.15
Hébergeur : Kuhn services