Couture anglaise

Une technique de couture qui donne des jolies finitions, mais oblige à revoir ses habitudes.

Article mis en ligne le 24 mai 2013
dernière modification le 3 août 2013

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Les coutures anglaises, que les anglophones appellent French Seam (coutures françaises) permettent d’enfermer les marges de coutures et donnent un résultat à la fois solides et élégant. Elles sont indispensables quand on travaille des matières translucides comme l’organza. Mais elles demandent des marges de coutures un peu plus grandes.

Le principe consiste à faire une première couture sur l’endroit, c’est-à-dire le tissu posé envers sur envers, donc a contrario des habitudes. Il faut la faire assez près du bord, entre 0,5 et 1 cm.

Couture anglaise

Ensuite, on retourne le tissu sur l’envers, on le repasse et on fait une deuxième couture à 1,5 cm du bord environ qui va enfermer les marges de la première couture. Il n’est pas nécessaire de surfiler, bien que je le fasse en plus pour des tissus qui s’effilochent très facilement. Le résultat : une couture nette qui ne s’effiloche pas et qui a un beau rendu.

Couture anglaise : envers

Ensuite, on remet l’objet fini sur l’endroit et voilà. Ici c’est un sac fait pour une petite fille.

Le sac fini sur l'endroit


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Reproduire un vêtement sans le découdre
le 3 octobre 2014
par ID
Couture des anses de sac
le 6 juillet 2014
par ID
Si votre pantalon tombe : achetez une ceinture !
le 4 avril 2011
par ID
Marges de couture
le 9 décembre 2010
par ID
Du bon usage du découseur
le 9 décembre 2010
par ID
Bordures de serviettes
le 16 février 2009
par ID
Les incrustations
le 9 mai 2007
par ID
puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 - Aiguilles magiques - Licence CC BY NC SA 4 International
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47
Hébergeur : Kuhn services