Retour aux sources

Exposé sur les talons.

Article mis en ligne le 20 octobre 2011
dernière modification le 21 septembre 2013

par ID
Précédent : Génie mathématique
Imprimer cet article logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Les premières chaussettes que j’ai tricotées avaient ce talon qui nécessite des diminutions pour le coup de pied, on l’appelle aussi à l’allemande. Thérèse de Dillmont, dans son Encyclopédie des ouvrages de dames où elle montre encore d’autres talons n’en donne pas de nom particulier.

Par la suite, j’ai plutôt fait le talon à rangs raccourcis. C’est donc un retour à mes débuts chaussettiers que j’ai opéré ici.

Chaussettes multicolores à côtes fantaisie et talon dit à l’allemande

Les deux méthodes ont leurs avantages et leurs inconvénients.

 Talon dit à l’allemande

Avantages :
  • peut ne pas être tricoté d’une seule traite
  • permet des jeux de points ou de motifs
  • avec un fil auto-rayant donne des effets sympas sur le coup de pied
  • a une hauteur parfaite pour les socquettes.
    Inconvénients :
  • est plus long à tricoter que le talon à rangs raccourcis
  • peut poser des problèmes quand on relève les mailles sur le dessus : j’ai vu sur certains blogs des effets de tiraillements par exemple
  • il peut dépasser du bord de la chaussure
  • en cas d’usure de la chaussette, il ne se re-tricote pas facilement.

     Talons à rangs raccourcis

    Avantages :
  • emboîte bien le pied
  • rapide à faire
  • se refait facilement quand il est usé
  • très répandu dans les modèles.
    Inconvénients :
  • il est nettement préférable de le tricoter en une seule fois
  • il y a des trous (plus ou moins grands) au niveau des mailles raccourcies il ne permet pas de faire des effets particuliers
  • il est un peu court pour les socquettes.

Bref, chacun est à utiliser en fonction du résultat.

Pour ces chaussettes, j’ai aussi essayé une nouvelle pointe que je voulais faire depuis pas mal de temps. Sauf que, j’ai un peu embrouillé les explications qui l’étaient pas mal et que j’ai du tout recalculer. Une fois de plus, je préfère cette méthode qui, elle aussi, répartit les diminutions sur le tour de la chaussette, à celle des pointes en barrette.

Forum
Répondre à cet article
puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 - Aiguilles magiques - Licence CC BY NC SA 4 International
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47
Hébergeur : Kuhn services