Premier sourire du printemps
Article mis en ligne le 5 avril 2010
dernière modification le 21 août 2014

par ID
Précédent : L’heure du thé
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Pairie
Couvre-théière agreste et printanier

[…] Mars qui rit, malgré les averses,
Prépare en secret le printemps.
Pour les petites pâquerettes,
Sournoisement, lorsque tout dort,
Il repasse les collerettes
Et cisèle les boutons d’or.

[…]

Puis, lorsque sa besogne est faite,
Et que son règne va finir,
Au seuil d’avril, tournant la tête,
Il dit : « printemps, tu peux venir. »

Théophile Gautier

Ici on affûte les aiguilles de sa machine à tricoter et ses crochets et, en quelques heures, on fabrique une jardinière fleurie pour la nouvelle théière avec quelques restes de fil à tricoter une pelote au joyeux camaïeu de vert, même qu’on peut cliquer sur l’image pour voir en plus grand.

Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.19
Hébergeur : Kuhn services