Les machines de Susan (et mes futures chaussettes)
Article mis en ligne le 4 septembre 2008
dernière modification le 19 août 2014

par ID
Précédent : Cerise
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Exceptionnellement ce billet sera en français et en (mauvais) anglais. Parce que je souhaiterai que Susan puisse le lire. J’espère que ce sera meilleur qu’une traduction automatique (ou en tous cas euh moins pire…). Ce billet est à sa gloire, et cela malgré son crime épouvantable, elle a tué une paire de chaussettes tout de même ! Celle-là même qui m’a donné des idées pour faire les miennes en partie tout au moins à la machine. Elle a reconnu ne pas avoir fait exprès, un geste malheureux, la paire prise dans une fournée de machine à laver, vous voyez le topo, je pense qu’on peut lui pardonner.

Tas de chaussettes

Donc ce tas de trucs tricotés et pas fini que vous voyez, ce sont de futures chaussettes, mi-bas pour être exacte, tricotés avec ma machine à tricoter. La première, parce que, là, j’attends la seconde. Même modèle mais pour laines fines. Depuis que j’ai tricoté ces, appelons cela chaussettes, j’aime même compris comment faire des talons à la machine (victoire !) et je pense être capable de faire la pointe comme sur la vidéo [1]. Mais comme je n’ai pas de dispositif à côtes, mais toujours mes mains, mes doigts et mes aiguilles, ce sera un substitut tout à fait acceptable pour tricoter les côtes, même que je les ferai en rond.

Carrément plus classe que Susan !

Euh ! Merci beaucoup Susan !

Notes :

[1Les deux vidéos signalés dans cet article ne sont plus en ligne.


flèche Voir aussi : Le site Myknitting machine and me, en anglais
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.19
Hébergeur : Kuhn services