Joli bouchon

Un protège-pointe pratique.

Article mis en ligne le 12 janvier 2017
dernière modification le 23 janvier 2017

par ID
Précédent : Robot Instructables
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Les bouchons de liège sont pratiques pour divers usages et pas uniquement pour fermer des bouteilles. Ils font, par exemple, d’excellents protège-pointes pour des aiguilles à tricoter métalliques.

Un protège-pointe ça a deux usages, couvrir les pointes des aiguilles pour qu’elles n’abiment pas les sacs de tricot et empêcher que les mailles ne s’en échappent. Il m’en fallait donc pour mon long voyage tricotique. Et oui, qui dit mailles qui s’échappent, dit aussi rangs qui risquent d’être défaits et, corriger le tir sur une écharpe conceptuelle pose problème.

Il y avait, dans mon sac de tricot, un bouchon qui trainait (je ne sais pas pourquoi en fait). Ni une, ni deux, pour le rendre à la fois plus pratique, plus chouette et moins facile à perdre, j’ai pris la première pelote de laine qui m’est tombée sous la main, mon tricotin mécanique, j’ai commencé par faire une mèche d’une douzaine de centimètres, l’ai fermée en boucle à trois aiguilles puis continué en tricotant en rond en augmentant jusqu’à atteindre la circonférence du bouchon.

Il n’y avait plus qu’à tricoter pour atteindre la bonne hauteur. Pour finir, j’ai enfilé le bouchon dans son étui, diminué des mailles sur quelques rangs et les aies rabattues, le bouchon ne risque pas de s’évader.

Joli bouchon
Bouchon de liège dans son étui de laine violette.


flèche Voir aussi : Un autre usage des bouchons
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.19
Hébergeur : Kuhn services