Bandeau
Aiguilles magiques
Tout sur les aiguilles.

Tricoter, coudre, broder, recycler : apprendre et découvrir.

Haute voltige expérimentale
Article mis en ligne le 21 janvier 2010
dernière modification le 21 août 2014
Précédent : Positif négatif
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Les trois vies d’un sac feutré

Soit un écheveau anonyme acheté à un revendeur à la sauvette aux portes de Puces de Montreuil. Transformé en pelotes (il était un peu mité) ledit écheveau semble être de pure laine.

Soit une machine à tricoter pour fabriquer vite fait un petit sac.

Sac bleu sorti de la machine à tricoter ou presque

Soit une machine à laver pour y laver l’ouvrage fini à 60°. Le sac a bien feutré comme voulu, mais… le joli bleu s’est transformé en un gris sale fort peu agréable.

Sac bleu devenu gris après passage en machine à laver

Pour finir, du colorant alimentaire liquide (et dont la date de consommation est dépassée), un faitout, de l’eau additionnée de vinaigre blanc et une plaque électrique. À la fin de la cuisson, le sac avait pris toute la couleur et l’eau était absolument limpide. Rincé à l’eau froide, elle est restée tout aussi claire. Dommage que je n’ai pas noté le nombre de mailles montées et de rangs tricotés avant pour pouvoir déterminer les dimensions après feutrage.

Résultat final :

Sac bleu puis gris teint en violet et feutré