Des dés
Matière à collections

Petite collection de dés à coudre

Article mis en ligne le 5 décembre 2009
dernière modification le 24 juillet 2013

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Le dé à coudre sert à protéger le doigt lors des coutures à la main, mais aussi (voire surtout en ce qui me concerne) à enfoncer l’aiguille quand la couture est un peu difficile. Il est généralement indissociable des petits ciseaux de brodeuses qui servent également d’ailleurs à couper les fils lors des autres travaux. On dit qu’on ne saurait être une bonne couturière si l’on ne se sert pas du dé à coudre.

Personnellement il me suffit de le mettre au bout du doigt pour que ce dernier ne serve plus du tout à la couture tant qu’il sera ainsi encapuchonné. Vous l’aurez donc compris, je ne m’en sers donc généralement pas. Tant pis si je ne suis pas une bonne couturière.

Les dés, comme nombre d’outils d’ailleurs, font l’objet de collections comme par exemple celle du site dés à coudre de collection qui nous révèle en outre qu’elle porte le nom sympathiquement emberlificoté de Digitabuphilie. Vous verrez que les matériaux en sont variés : métal précieux ou non, porcelaine, verre, bois, pierre plus ou moins précieuse, bambou..., et qu’on fait des « dés à coudre » surtout utiles pour les collectionneurs et nettement moins pour la couture.

Tour EiffelLe dé tour Eiffel à gauche est d’ailleurs un excellent exemple de ces dés de collection et, accessoirement, le seul que j’ai jamais vu portant une tour Eiffel en relief. C’est d’ailleurs cette caractéristique qui me l’a rendu irrésistible. Les autres dés à l’effigie de la dame de fer sont en porcelaine avec un décor la représentant (et souvent un peu de doré...).

La rangée de dés ci-dessous vous propose un modèle classique et banal (en Europe tout du moins) en métal, deux en bois nettement plus « fantaisie », un en plastique et un modèle moins courant de bague-dé. Cette dernière était pratique car elle peut se ranger sur les nécessaires à coutures militaires en bois.
Quelques dés
Évolution technique aidant, il existe maintenant aussi des dés fabriqués en latex. Et oui on peut durcir cette matière. Le résultat est un dé léger, presque translucide, qui peut arborer plusieurs couleurs et absolument pas souple du tout.
Latex colvert


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Tresse de fils multicolore
le 14 décembre 2014
par ID
Protège-doigt
le 27 août 2010
par ID
Étuis à aiguilles en bois
le 5 avril 2010
par ID
Ciseaux à boutonnières
le 5 mars 2010
par ID
Enfile-aiguilles plats
le 5 juillet 2009
par ID
Aimant de couturière
le 5 février 2009
par ID
Ciseaux cranteurs
le 5 septembre 2008
par ID
Coupe-fil
le 5 septembre 2008
par ID
Canettes de machines à coudre
le 5 juillet 2008
par ID
Retourne biais
le 5 juin 2008
par ID
Boîte pelote d’épingles
le 5 décembre 2007
par ID
Enfile aiguilles
le 5 novembre 2007
par ID
Nécessaires à couture
le 5 juin 2006
par ID
Règle de couturier
le 28 février 2006
par ID
Découseur
le 5 novembre 2005
par ID


puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 © Aiguilles magiques - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : Kuhn services