Cadre à dentelle à l’aiguille
Pour la dentelle au filet

Quelques mots sur les cadres métalliques en vogue au 19e siècle dans les familles bourgeoises pour faire de la dentelle.

Article mis en ligne le 5 août 2010
dernière modification le 5 novembre 2010

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Ces cadres ont du apparaître au dix-neuvième siècle, témoins de l’industrialisation triomphante. Les revues féminines, qui s’adressaient aux femmes de la bourgeoisie, proposaient des modèles pour les utiliser.

Deux cadres à dentelle
Ces deux cadres métalliques sont ici posés sur un carré du style de dentelles qu’ils sont servis à fabriquer. D’après ce que j’ai compris (il me faut remettre la main sur le reste du matériel), on cousait des carrés de filet au cadre afin que celui-ci serve de « métier à dentelle » en quelque sorte. Puis on brodait, notamment à l’aide de « points de reprise » pour obtenir des motifs que l’on inventait ou que l’on trouvait dans les revues. Et ensuite on incrustait ces motifs dans du tissu en ajoutant parfois un peu de macramé pour en faire des rideaux, des portières ou encore des napperons.


Forum
Répondre à cet article

Dans la même rubrique

Aiguille à frivolité... ou à matelas
le 23 avril 2014
par ID
Œuf à frivolité
le 5 novembre 2006
par ID
puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 - Aiguilles magiques - Licence CC BY NC SA 4 International
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47
Hébergeur : Kuhn services