Bleus de travail

Personnaliser des vestes de bleus de travail et leur donner une nouvelle vie.

Article mis en ligne le 22 juin 2016
dernière modification le 9 septembre 2017

par ID
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Moi, j’aime bien les vestes de bleus de travail. Parce qu’elles sont bleues, qu’elles ont plein de poches et qu’elles sont confortables, solides et faciles à entretenir. Elles ont droit à une deuxième vie après celle passée à l’usine ou en atelier, je trouve, et donc voici deux façons de leur donner une nouvelle jeunesse.

Une veste avant
Elle avait déjà une poche ornementée.

Le matériel est basique, la machine à coudre est optionnelle même si pratique mais peut être carrément inutile pour les versions tricotées. Cerise sur le gâteau, personnaliser ces vestes ne requiert pas un travail de grande précision, juste un peu de soin dans les coutures.

Fournitures

Dans les deux cas, il faudra des boutons, du fil à coudre et de ciseaux en plus de la veste, évidemment.

Pour commencer : couper les poignets et découdre les boutons. Pour les vestes en tissu dont on veut orner les poches : les découdre.

Coudre les nouveaux boutons à la place des anciens.

 Version couture

Coudre, ici en version patchwork mais c’est optionnel, une bande de tissu sur les bords des manches. Commencer par la coudre sur l’envers puis faire, à la main ou à la machine, la couture sur l’endroit.

Décorer les poches à volonté.

Coudre les boutons.

Version couture
Patchwork cousu à la machine.

 Version tricot

Tricoter les pièces nécessaires : commencer par faire un échantillon pour savoir combien de mailles monter. Je suggère, pour les bords de manche, de faire, au niveau de la pliure, un rang par exemple de point mousse. Ici, j’ai commencé et fini par des rangs en jersey (plus faciles à coudre) et tricotés en côtes 2/2. J’ai travaillé en rond, mais on peut tricoter les bords de manche à plat.

Comme sur l’une des deux poches de la veste, on peut, bien évidemment, aussi utiliser une pièce déjà tricotée qui se trouve avoir les bonnes dimensions.

Coudre les bords des manches en commençant par l’envers, on peut faire cette couture à la machine. Le plier et le coudre sur l’endroit, à la main pour une meilleure finition.

Coudre les éventuelles autres pièces à la main sur les poches. Ici le milieu des poches était marqué d’un zig-zag horizontal d’un effet pas terrible en fait, d’où les torsades tricotées. Évidemment on peut faire ce qu’on veut : rien, tout couvrir, avoir des poches toutes différentes, ajouter des motifs etc.

Ici j’ai aussi fait une petite pièce cousue seulement aux extrémités et qui me sert de passant pour le fil des oreillettes.

Version tricot
Tricot illusion sur une poche, torsade sur les autres.
P.S. :

bien évidemment, on peut aussi faire ce travail au crochet ou sur un autre type de veste.


Forum
Répondre à cet article

Mots-clés associés

Dans la même rubrique

puce Plan du site puce Contact puce Espace rédacteurs puce Squelette puce RSSSyndiquer tout le site puce
2002-2017 - Aiguilles magiques - Licence CC BY NC SA 4 International
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.47
Hébergeur : Kuhn services