Bandeau
Aiguilles magiques
Tout sur les aiguilles.

Tricoter, coudre, broder, recycler : apprendre et découvrir.

Après les squelettes, occupons-nous des cadavres
Article mis en ligne le 10 novembre 2010
dernière modification le 21 août 2014
Suivant : Acrobatie ?
Imprimer logo imprimer Enregistrer au format PDF Licence : Pas de licence spécifique (droits par défaut)

Fondamentalement, c’est un peu idiot de mettre ses déchets recyclables (et plutôt secs et relativement propres) dans des sacs poubelles qui, à Paris du moins, ne sont pas recyclés, pour les jeter ensuite. Pire de devoir mettre deux sacs poubelles parce que le premier s’est fendu entretemps.

La solution : deux sacs en toile cirée avec des anses, un pour les plastiques, papiers et métaux et l’autre pour le verre, Byzance quoi !

Sac de poubelle

En fait, j’ai fait deux sacs identiques à chaque fois, et cousu l’un dans l’autre. Ils se nettoieront d’un coup d’éponge et tiennent debout tout seuls. Si je n’avais pas eu de poubelle adaptée au recyclage (et encore un peu de place au mur de la cuisine, je les aurais tout simplement accrochés au mur.

Vue plongeante sur les sacs

Les anses maintiennent le sac aux bords de la poubelle. Bien qu’ils n’en aient pas vraiment besoin compte tenu de la rigidité des deux épaisseurs de toile cirée.

Les anses ne gênent pas du tout la fermeture des sacs

Ils ne gênent pas du tout la fermeture de la poubelle et de son couvercle.

Tutoriel à suivre plus tard, dès que j’en ai fini avec mes histoires de squelette.


flèche Voir aussi : Sacs de poubelle, le tutoriel